Nous connaissons presque tous la marque Deidoboy au Cameroun; elle marque de son empreinte la mode dite street wear depuis des années déjà. Il y a presque un an Deidoboy se refaisait une santé, nouveau logo, nouvelle collection, et pour accompagner tout cela, une nouvelle boutique.

Eh bien, pas plus tard que très tôt ce matin, cette dernière a reçu la visite de cambrioleurs qui n’ont rien laissé sur leur passage.

LES DETAILS

Comme chaque soir l’équipe de Didier a fermé les portes de la boutique après une journée tout à fait normale, espérant ainsi la retrouver au petit matin tel que laissée. Mais c’était sans compter sur la « bonne volonté » de malfrats et bandits qui, à ce qui est constaté après forfait, avaient très bien et longtemps à l’avance préparé leur coup.  En effet, la boutique est située en face la Total Bonatéki, sur la route séparant le rond point Deido de Akwa Nord. Ceux qui reconnaîtront ce tronçon de route savent qu’il est quand même bien fréquenté et qu’il faut assez de préparation et de courage pour y commettre ce type de forfait.

Le cambriolage a eu lieu dans les dernières heures de la nuit, plus précisément entre 3h et 4h. L’entrée principale a été brutalement arrachée comme on le voit sur les photos suivantes.

Les cambrioleurs sont repartis avec pratiquement tout, vêtements de la marque, mannequins, frigo et télé, lassant ainsi vide l’une des plus belles boutiques de street wear à Douala. Cette dernière faisait le bonheur de beaucoup de jeunes amoureux de cette mode et des fans même de la marque.

Des questions restent néanmoins à se poser:

Quel intérêt aurait-on à voler les vêtements d’une marque ? Était-ce les vêtements qui étaient visés ou bien le reste du matériel ? Serait-ce le résultat d’un contentieux, d’une simple jalousie ou bien de jeunes l’ont fait pour de l’argent ?

Nous n’aurons peut-être jamais la réponse, mais il est clair que ce genre d’acte ne viendra jamais à bout de la force, de la passion et de l’ambition qui animent les différents acteurs de la mode camerounaise car comme nous l’a confié Didier, promoteur de la marque:

On ne tue pas les œuvres de l’esprit

Ndodi peeps, en signe de solidarité, partageons au maximum cet article.

Laissez un commentaire
Tags:

Copyright 2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?