Hello Ndodi Peeps, nous sommes allés à la rencontre de Ruby pour tout savoir sur elle et ses différentes activités.

Bonjour Ruby, Comment allez-vous ?

Je vais très bien merci.

Pouvez-vous vous présenter aux Ndodi Peeps ?

Je m’appelle Yvonne Akono de mon nom de famille sinon mon nom de scène c’est Ruby Comédienne et mon surnom c’est Petite Femme Forte.

Nous connaissons Ruby la comédienne mais il paraît que ce métier cache un autre. De quoi s’agit-il exactement ?

Je ne dirais pas que le métier de comédienne le cache vraiment car ce sont des choses que je mets aussi en avant sur les réseaux sociaux. Le métier en question est la coiffure ; donc en parallèle je confectionne des perruques que je revends à des personnes qui me suivent et qui sont intéressées.

D’où vous est venue cette idée ?

En réalité c’est une activité que j’exerçais avant mes vidéos. Je confectionnais déjà des perruques pour mes tantes et autres personnes autour de moi. Lorsque j’ai commencé à faire mes vidéos, je me suis dit pourquoi ne pas intégrer ou du moins inciter les personnes qui me suivent à mettre mes œuvres. J’ai beaucoup joué aussi avec mon nom. Je me suis dit les gens mettent du Louboutin c’est pas forcément parce que c’est la meilleure chaussure au monde mais c’est parce que c’est du Louboutin. En réalité c’est parce que cette chaussure à un « nom ». A mon tour, je me suis dit pourquoi ne pas créer une marque de perruques de Ruby et inciter toutes les femmes à mettre des perruques faites par Ruby.

Vous êtes la plupart du temps en France, est-ce que les Ndodi Girls qui sont au Cameroun peuvent se procurer vos produits ?

 Je ne suis pas la plupart du temps en France, je vis en France en fait. Justement, je viens au Cameroun uniquement pour l’été donc vers août. J’ai pris cette décision il y a 03 ans par là. Donc pour les personnes qui souhaitent savoir comment s’en procurer pour l’instant je n’ai aucune idée car je n’ai pas encore mis en place une stratégie. Je le ferais  avec le temps mais il faut d’abord que je développe le business ici en France parce que c’est là que je vis.

Quels prix pratiquez-vous ? Sont-ils à la portée de tous ?

 Au niveau des prix je reste très discrète car ça se passe entre mes clientes et moi (en souriant). Mais les prix ne sont pas donnés parce qu’il faut compter le prix de la mèche, le temps, etc. donc il n’y a pas mal de choses à fournir sur une perruque. Donc pour ceux qui connaissent la vraie valeur d’une mèche, il faut compter ce prix là sinon c’est moi qui fournit parce que je fais souvent les deux. Car je peux fournir la mèche tout comme la personne peut le faire. Mais au niveau des prix je laisse découvrir aux clientes lors de nos conversations en privé.

 

Que pouvez-vous dire aux Ndodi Peeps qui vous admirent ?

Ce que je peux dire aux Ndodi Peeps c’est de croire en leur rêve, de se battre pour les réaliser. Car si je peux, les autres peuvent ! Il faut tout simplement avoir de la volonté et être patient car comme dirait un chanteur ivoirien (Dj Kerozen, ndlr) le second nom de Dieu c’est le temps.

Que peut-on vous souhaiter pour la suite ?

 Pour la suite, souhaitez-moi du succès.

 

Quand c’est Ndodi, on partage !

Laissez un commentaire
Tags:

Copyright 2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?