Le 10 Novembre dernier, l’actrice Lupita Nyong’o postait sur ses comptes Instagram et Twitter un collage d’images la représentant en couverture du mois de Novembre du célèbre magazine Grazia, un magazine féminin français spécialisé dans la mode, la beauté et les peoples. Image associée à un texte sur lequel elle exprimait son mécontentement sur la façon dont le magazine avait traité son image pour la mise en couverture.

En effet, l’actrice et réalisatrice kényane récompensée par un Oscar aux USA en 2014 et présente dans le prochain blockbuster américain BlackPanther , a vu sa photo d’origine être retouchée pour lisser ses cheveux afro comme on le voit sur l’image ci-dessous.

Ce qu’elle a qualifiée comme de l’eurocentrisme de la part du magazine.

Elle poursuit en ces termes:

Comme je l’ai si souvent clarifié par le passé avec chaque parcelle de mon être, j’embrasse mon héritage naturel malgré le fait qu’en grandissant j’ai pensé à me blanchir la peau et à me lisser les cheveux, les cheveux lisses étant le standard de la beauté, je sais malgré tout que ma peau noire et mes cheveux crépus sont jolis aussi. Faire la Une d’un magazine m’est apparu comme une opportunité de montrer à d’autres personnes de peau noires et portantes des cheveux crépus particulièrement nos enfants, qu’ils sont jolis (beaux) tels qu’ils sont.Je suis déçue que Grazia m’invite à être sur leur couverture puis modifie et lisse mes cheveux pour qu’ils correspondent à leur notion de beaux cheveux. Si j’avais été consultée, je leur aurais expliqué que je ne peux pas soutenir ou approuver l’omission de mon héritage

As I have made clear so often in the past with every fiber of my being, I embrace my natural heritage and despite having grown up thinking light skin and straight, silky hair were the standards of beauty, I now know that my dark skin and kinky, coily hair are beautiful too. Being featured on the cover of a magazine fulfills me as it is an opportunity to show other dark, kinky-haired people, and particularly our children, that they are beautiful just the way they are. I am disappointed that @graziauk invited me to be on their cover and then edited out and smoothed my hair to fit their notion of what beautiful hair looks like. Had I been consulted, I would have explained that I cannot support or condone the omission of what is my native heritage with the intention that they appreciate that there is still a very long way to go to combat the unconscious prejudice against black women's complexion, hair style and texture. #dtmh

A post shared by Lupita Nyong'o (@lupitanyongo) on

Nous comprenons facilement l’une des causes de son succès dans le monde très fermé Hollywood car elle a su garder son intégrité morale, ses valeurs culturelles, sociales et intellectuelles; choses que nous, jeunes africains cachons ou perdons à force d’omission ou de non acceptation de soi et de notre héritage culturel.

Laissez un commentaire

Copyright 2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?